Aïkido

UTILISER LE CORPS POUR SE FORGER L'ESPRIT

L’Aïkido est un art martial japonais qui puise ses origines dans différentes pratiques martiales traditionnelles (Budo). Morihei UESHIBA (1883-1969) constitua une synthèse de ces disciplines en y intégrant une philosophie non violente respectueuse de l’individu.

Il s’agit de ne pas s’opposer à la force de son adversaire, mais de s’harmoniser avec son « attaque » et d’utiliser l’énergie du mouvement adverse dans sa technique pour résoudre le conflit.

En aïkido, l'accent est mis sur le développement de l'individu à travers l'acquisition de techniques. On « utilise » le corps pour se forger l’esprit. Il ne s'agit pas de blesser les autres, mais plutôt de « se protéger de manière bienveillante » tout en conservant une efficacité martiale.

Il n’existe pas de compétition en Aïkido. C’est un véritable mode d’éducation de l’individu où l’on cherche avant tout à progresser vis à vis de soi même en développant ses propres capacités : souplesse, agilité, rapidité, force, endurance.. Mais aussi la vigilance, la maîtrise de soi, le respect des autres…

La pratique de cet art martial (Budo) s’adresse donc à tous, hommes, femmes et enfants et permet de s’épanouir au travers d’une recherche personnelle tout s’ouvrant vers l’autre. Cette ouverture vers l’autre se manifeste aussi dans la découverte de la culture Japonaise, berceau originel de cet art.

La pratique des armes fait partie intégrante de l’Aïkido. En effet il existe une très étroite relation entre le travail des armes (bukiwaza) avec le sabre et le bâton et les techniques à mains nues. Cet ensemble est enseigné dès le début de la pratique aussi bien auprès des enfants que des adultes.

IWAMA RYU

L’Aïkido « Iwama Ryu » fait référence à l’enseignement traditionnel développé par le fondateur Ô Sensei Morihei UESHIBA.
Le terme d’Iwama Ryu (litt. « école d’Iwama ») fait référence au nom de la ville ou Ô Sensei s’installa et élabora son art pour lui donner le nom d’Aïkido en 1942.

Aujourd’hui Hitohira SAITO Sensei, fils et successeur de Morihiro SAITO qui perpétue cet enseignement à travers le monde.

Il débute l’Aïkido auprès du fondateur et continue sa pratique auprès de son père et prendra en charge le dojo du fondateur de l’Aïkido ainsi que l’Aïki-jinja, le temple mondial de l’Aïkido.
Hitohira SAITO sensei développe sa propre organisation nommée « Iwama Shin Shin Aïkishurenkai », ceci afin de préserver l’Aïkido enseigné par Ô Sensei et son père Morihiro SAITO.
C’est cet enseignement qui est proposé au sein des associations de Rennes, Bruz et Chartres de Bretagne.

INFOS PRATIQUES

  •  

    Enseignant : Olivier EBERHARDT, 4ème Dan Japon et diplômé d’Etat

  •  

    Suit depuis plus de 20 ans l’enseignement de Maïtre SAITO Hitohira. Il se rend régulièrement au Japon et en Europe pour bénéficier de son extraordinaire enseignement et s’attache à le développer lors de ses cours et stages.

  •  

    Assistant : Jean-François Bourillon, 3ème Dan

  •  

    Assistant : Jean Claude Feuillet, 2ème dan

  •  

    Assistant : Frédéric Pigeon, 1er Dan

  •  

    Mardi 20h30-22h (adultes)
    Mercredi 6h30-07h30 (adultes)
    Jeudi 18h-19h (enfants) et 19h-20h30 (adultes)